Imprimer cette page

SCOP SCIC, repenser l'accès aux métiers de paysan

Les défis alimentaires et écologiques nécessitent plus d'un million d'actifs agricoles.

Avec en 2016, 750 000 actifs agricoles pour moins de  440 000 fermes et le départ à la retraite d'ici 10 ans de 50 % des exploitants-es agricoles dont les 2/3 n'ont pas de successions familiales souhaitant reprendre l'activité agricole,

l'accueil massif d'actifs non issus du milieu agricole est  une nécessité. Pourtant sans fonds propres, difficile d'imaginer accéder à ce métier dont beaucoup rêves désormais. A travers un mandat social d'associé et de gérant, un statut social de salarié, un portage collectif des outils de production, un système agricole en polyculture élevage favorisant l'emploi, l'économie circulaire et le partage de la valeur ajoutée..

la ferme de Sarliève expérimente de nouvelles conditions d'accès au métier de paysan.


https://www.fermedesarlieve.org/

https://www.facebook.com/FermeDeSarlieve63/

https://www.instagram.com/ferme_de_sarlieve/

https://twitter.com/FSarlieve


Previous page: Humus 2020