Imprimer cette page

Hommages

Hommage à Sylvie Simon

Sylvie Simon est partie début novembre pour d'autres contrées. Nous avons eu la joie et la chance de l'avoir avec nous pour une conférence sur la santé en mai 2012. C'est une grande dame qui va manquer par son engagement sans faille et ses convictions

A nous de poursuivre son travail

http://www.sylviesimonrevelations.com/

 

Hommage à Robert Charbonnier


 

 

 Robert nous a quittés,comme ça, sans crier gare, à la fin du mois d'août. Autant dire que nous n'en sommes pas encore remis!
    Vous tous qui l'avez connu ou juste rencontré, avez sans doute senti que ce n'était pas un homme tout à fait ordinaire. D'ailleurs, est-ce un hasard si on le comparait aussi souvent au Père Noël, à Karl Marx, à Victor Hugo ou à Gaston Bachelard, le philosophe poète?....C'est qu'il avait assurément un peu de chacun d'eux.
    Ce qui frappait chez lui, c'était son engagement, un engagement dans tout ce qu'il entreprenait, dans ses relations aux autres, dans les combats qu'il a menés toute sa vie, dans son besoin de donner corps à ses rêves. C'était un être concerné et toujours en éveil qui voulait changer ce monde qui ne lui convenait pas et faire advenir une autre réalité plus belle, plus riche .C'était un être solaire et généreux qui voyait grand pour tous. Il voulait élargir la vie ,la rendre plus dense, plus belle. Il faisait du bien autour de lui sans même le vouloir.
  Cet intranquille, ce révolté, était doté d'un enthousiasme et d'une énergie à déplacer les montagnes et il arrivait toujours à faire naître chez les autres le désir de l'accompagner. C'était un formidable rassembleur. Il savait écouter et comprendre, expliquer, convaincre, et trouver des terrains d'entente. Il aimait être et agir avec les autres, à sa manière, déterminée et fraternelle.
    Il avait un désir insatiable de connaître et de comprendre. C'était un lecteur passionné, intéressé par l'Histoire, par les Sciences de la Vie, la Philosophie, la Littérature, la Poésie... Il remettait sans cesse en cause ses savoirs. Aux dogmes et aux vérités figées, il préfèrait la pensée en mouvement, cette pensée qui fait des détours pour revenir, plus riche, se concentrer sur son objet.
    Il avait besoin d'échanger, de partager, de discuter, de confronter ses idées à celles des autres.
    Il avait une énergie créatrice exceptionnelle qui se déployait dans tous les domaines. Les oeuvres qu'il a créées sont innombrables, qu'elles soient matérielles , comme ce jardin édennique réalisé année après année et où poussent à profusion fruits, fleurs et légumes, ou qu'elles soient intellectuelles comme ces recherches très pointues sur l'histoire des chiffres et des opérations mathématiques.
    Humus aura été sa dernière et peut-être la plus accomplie de ses créations. Il y avait investi tout ce qui lui tenait à coeur: ses exigences intellectuelles, son intérêt pour l'éducation populaire, pour le foisonnement des idées et des expériences, son désir de présenter les germes d'un monde plus juste, plus respectueux, plus généreux, plus beau, son envie d'être et de partager avec les autres, son envie de réaliser une aventure collective ambitieuse dans laquelle nous, les "humusiens" et vous tous, nous nous sommes embarqués avec bonheur. En vérité c'est celà qu'il voulait: créer du bonheur, enchanter la vie. Il a réussi magnifiquement!
    Nous ne pouvions nous arrêter là! Nous nous sommes donc promis de continuer cette oeuvre en restant fidèles à son esprit. La tâche sera difficile car, même s'il nous a beaucoup transmis, Robert était un travailleur acharné, un animateur et un chef d'orchestre remarquable. Nous ne pourrons pas le remplacer, mais nous essayerons de porter son héritage.
     Nous vous donnons donc rendez-vous pour le week-end des 5 et 6 mai 2012 à Châteldon. Cette édition lui sera dédiée.


    Les membres de l'association Humus:
Martine, Anne et Thierry, Annette et Claude, Claudie, Maryse, Didier, Eric et Corinne, Valérie et Rico, Sylvain, Soizic, Bernard.

 


Previous page: Contacts
Next page: Archives