Imprimer cette page

Martine Gardénal

«Cultivons notre terrain :

Conseils et méthodes de soins naturels pour

rester en pleine forme et bonne santé»



La santé est un cadeau de la vie. Nous devrions être plus attentifs à ce merveilleux joyau pour l'entretenir chaque jour afin qu'il reste dans son meilleur état possible jusqu'à notre dernier soupir.

Il est toujours plus intéressant de traiter la personne plutôt qu'une maladie. « Le microbe n'est rien, c'est le terrain qui est tout", C'est ce qu’aurait dit Louis Pasteur peu de temps avant de mourir. Il n'est jamais trop tard pour bien dire !

Malheureusement la société d'aujourd'hui nous éloigne de cette éducation sanitaire, pour continuer à enfoncer le clou mis en place silencieusement mais efficacement depuis pratiquement 100 ans. Tout est fait pour nous déresponsabiliser pour que la société prenne en charge ce qui nous appartient de plus précieux : LA VIE.

Une personne, c'est toutes les facettes qui la composent, tant sur le plan physique, émotionnel, psychologique, énergétique et spirituel.
Il est important de le savoir, car un humain averti en vaut deux. Mais il ne  faut pas que cela tourne à la pensée unique, à la colère, à la dépression, qui affaiblissent nos énergies, notre immunité et par voie de conséquences notre bonne santé.

Ce sont les petits gestes quotidiens qui font que l'on est en mesure d'être à l'écoute de ce que nous raconte notre corps, notre esprit et notre âme, pour intervenir le plus rapidement possible et corriger nos modes de fonctionnement erronés.

Ce peut être par la mise en place d'un traitement naturel, mais le mieux est  de corriger nos mauvaises habitudes afin qu'elles ne laissent pas une trace de plus en plus profonde sur l'organisme. L'entretien d'un bon terrain c'est aussi l'environnement, familial, professionnel, culturel, spirituel, sans oublier l’habitat, la nature, les pollutions, les technologies d’aujourd’hui, et le côté noir de la vie quotidienne.

La « médecine » est un art, une philosophie, qui doit permettre l'entretien de nos équilibres, et être adaptée à chacun. Cela devrait être de la haute couture, du sur-mesure.

Les « médecines de VIE », ont la chance de pouvoir prendre en compte tous ces facteurs, pour pouvoir réaliser un tableau le plus complet possible de « qui nous sommes », dans toutes nos dimensions, et sans jugement.


Pour moi qui suis médecin homéopathe, j'ai la chance par la connaissance du« terrain », d'avoir une vision fine de la typologie de la personne en face de moi aujourd’hui, de connaître ses points faibles et ses points forts. Cela me permet de donner les conseils de vie adaptés à cette personne particulière, car chacun est unique.
Cela permet aussi, en tenant compte du passé, personnel, familial, émotionnel, historique,… d'adapter la thérapeutique si nécessaire, et de donner les conseils dans bien des domaines,  pour être au mieux de sa forme et ce le plus longtemps possible.

Toutes les médecines naturelles et ancestrales que j’appelle « médecines de VIE » ont une grande force : savoir prévenir plutôt que guérir ! Le médecin chinois ne se faisait-il pas payer que pour entretenir le terrain ?

Cela permet d'attirer l'attention sur ce qui est bon pour nous et l'inverse. Untel se portera  bien en zone humide alors que le voisin a besoin de sécheresse. Un autre a besoin d'exprimer son mécontentement par la colère, alors que l'autre en est incapable, et va tout garder à l'intérieur quitte à en tomber malade, etc....

Le thérapeute est là pour guider, accompagner, conseiller, mais

le maître d'art, c'est vous et uniquement vous !

et chacun fait ce qu’il peut et veut.


Apprendre ce qui fait plaisir, ce qui permet d'épanouir chacun, pleurer si besoin, trouver son chemin, se chouchouter et se faire du bien, de quoi apporter dans votre vie plus de paix et de sérénité, qui vous permettront de vivre au mieux en conscience.
Chacun doit trouver la voie et les conseils qui lui conviennent. Ce n'est pas définitif car nous changeons tous les jours, et ce qui est bon pour moi aujourd'hui ne le sera plus forcément demain et ne sera pas indiqué pour mon frère.

Il ne faut pas oublier non plus de drainer les émonctoires car lorsqu'une porte est fermée à clé, cela empêche l'énergie de circuler de façon fluide et libre. . Ces blocages peuvent être d'origine immunitaire, physique, émotionnelle, transgénérationnelle, symbolique, environnementale.....
Cela peut entraîner bien des problèmes à l'origine de gêne d'abord, puis de troubles qui peuvent déboucher sur la maladie.


Prendre en compte toutes ces dimensions est absolument fondamental pour s'appliquer à soi-même le « Connais-toi toi-même » afin que notre musique soit la plus harmonieuse possible surtout pour nos propres oreilles.

Tout cela devrait être appris dès le plus jeune âge, afin de ne pas attendre qu'une maladie grave soit là, car alors le problème est beaucoup plus compliqué. On est alors obligé de faire appel à une médecine beaucoup plus lourde, indispensable, même si nous pouvons l'accompagner. Améliorer un terrain ne permettra pas de soigner un diabète insulino-dépendant, par exemple.


Et tout ce qui est dit, s'applique à tout ce qui est vivant : les animaux, les végétaux et sans doute les minéraux.

Au cours de cette conférence je vous donnerai de nombreux exemples, conseils pratiques, à mettre en route au quotidien, pour garder forme et santé, de façon la plus légère possible et le plus longtemps possible.

Je vous ferai part de mes dernières découvertes et vous serez surpris !

Ce que je vous souhaite à tous : ménagez votre monture, entretenez votre terrain pour en tirer le mieux, qu'il soit beau, accueillant, sain, plein de couleurs, un havre de paix et de joie, avec plein de « mauvaises herbes » et dans lequel vous serez heureux de vivre longtemps.

 

Je vous dis au 7 mai 2022 à Châteldon (63) à 13h30 où je pourrais vous dédicacer mes deux derniers livres :

Editions Guy Trédaniel

 dans lesquels je vous donne 1001 conseils pratiques pour rester en bonne santé.

 Dr Martine GARDÉNAL

4 Mars 2022

 


Previous page: Humus 2020